Sciences, recherche, médecine


SCOS - Standards Ouverts pour les plates-formes de Calcul Scientifique

Alban Schmutz

Calcul scientifique - Mercredi 11/07 - 14:00
Durée : 45 minutes
Intervenants : Alban Schmutz (Oxalya)
Lang. :
Salle : H16  -  Bâtiment : H

Le projet SCOS (www.oscos.org) a pour objectif de standardiser et de normaliser les plates-formes de calcul scientifique, véritables outils de compétitivité au profit des centres de recherche publics et privés.

Pourquoi SCOS ?

En proposant des standards ouverts, SCOS ouvre de nouvelles perspectives au calcul scientifique.
- Pour chacun des partenaires du projet, SCOS permet la mutualisation des efforts financiers et donc un retour sur investissement nettement amélioré pour les plates-formes de calcul.
- Pour toute la communauté du calcul scientifique, puisqu’un standard ouvert à tous et maîtrisé permettra de faire dialoguer les logiciels des plates-formes scientifiques.
- Le dynamisme économique global se trouvera renforcé au travers de la fédération de logiciels, notamment Open Source, autour du Label SCOS : c’est l’émergence d’une nouvelle filière industrielle pour la France et l’Europe.

Les principaux travaux de SCOS sont de :
- Fixer un cadre d’interopérabilité entre applicatifs de calcul et environnements systèmes ;
- Permettre l’émergence de plates-formes multi-physiques, multi-échelles et multi-modèles, en travaillant sur la convergence de codes ;
- Proposer un « Label SCOS » qui certifie la compatibilité des logiciels avec les standards SCOS ;
- Encourager les initiatives libres en assurant leur futur.

SCOS : plus qu’un projet, une communauté

Le projet SCOS est soutenu financièrement par l’ANR et par le pôle de compétitivité mondial pour le logiciel SYSTEM@TIC, et compte 22 partenaires : Oxalya, Artenum, Bull, CNRS, CEA, CS, Dassault Aviation, ECP, EDF, ENS Cachan, ESA, GET-INT, Grooviz, IFP, INRIA, LIRIS, Mandriva, Onera, Safran, Scilab, Seti et l’association TERATEC. Par son extension Européenne, le consortium regroupe près d’une 60aine de partenaires dans plus de 10 pays.

Diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et de l’Institut National des Télécommunications (INT Management), Alban Schmutz est Directeur Général d’OXALYA (www.oxalya.fr). Il est membre du think tank "Collège Atlantique-Oural" et observateur à l’Union de l’Europe Occidentale. Il est leader du consortium SCOS / ESCO qui vise à standardiser les plates-formes de calcul scientifique depuis 2006.

PDF - 1.5 Mo
Slides

Outils scientifiques - Mardi 10/07 - 11:00

Ouverture de la session
Retour d’expérience de KST

Outils scientifiques - Mardi 10/07 - 14:00

LibreSource pour la science,
OpenTURNS, un logiciel de (...)

Outils scientifiques - Mardi 10/07 - 16:00

PELICANS : un outil d’implément
GDL - GNU Data Language

CFD - Mercredi 11/07 - 09:00

Gerris flow solver
ESP-r

CFD - Mercredi 11/07 - 11:00

Code_Saturne® d’EDF entre (...)
QNET-CFD

Calcul scientifique - Mercredi 11/07 - 14:00

Logiciel libre et calcul (...)
SCOS - Standards Ouverts (...)

Calcul scientifique - Mercredi 11/07 - 16:00

L’ETSF : Un Nouveau Regard (...)
Grille de calcul LCG

Géomatique - Jeudi 12/07 - 09:00

OrbisGIS : un SIG pour la (...)
GRASS, un SIG adapté aux (...)

Géomatique - Jeudi 12/07 - 11:00

GeOxygene : plate-forme (...)
GOWS Project : Vers des (...)

Debian-Science - Jeudi 12/07 - 14:00

Distributions personnalisées
Debian-Science : Une distribut

Debian-Science - Jeudi 12/07 - 16:00

Discussion libre Debian-scienc

Médecine - Vendredi 13/07 - 09:00

Introduction à la journée (...)
CImg - Une Bibliothèque (...)
Les logiciels libre pour (...)
Le projet Debian-Med

Médecine - Vendredi 13/07 - 11:00

TeleDiab : système d’informatio
Projet TeleDiab : développement
DiabOUTCOME : système pour (...)

Médecine - Vendredi 13/07 - 14:00

Analyse d’une application (...)
OHF - l’infrastructure libre
Améliorer la qualité de vie (...)

Médecine - Vendredi 13/07 - 16:00

JSR-275 - Mesures et unités
Interface pour les dispositifs

Dernières infos

Un succès
Les huitièmes rencontres mondiales du logiciel libre se sont terminées sur un succès impressionnant. Environ 3000 visiteurs ont en effet fait le déplacement a Amiens du 10 au 14 juillet 2007.
En attendant de connaitre le déroulement de la prochaine édition, vous pouvez consulter les videos prises (...)