Presse


RP : Picardie la gazette - Amiens capitale mondiale du logiciel libre

Picardie La gazette, 14 mars 2007

Trois cents conférences et des ateliers seront organisés à la faculté des sciences d’Amiens cet été à l’occasion des rencontres mondiales du logiciel libre. L’évènement se déclinera aussi dans le centre-ville pour intéresser le grand public.

Cinq jours consacrés au logiciel libre. Ce sera au mois de juillet à Amiens, du 10 au 14, qu’auront lieu les 8è rencontres mondiales du logiciel libre (RMLL). C’est dans les locaux de la faculté des sciences de l’université Jules-Verne (UPJV) qu’elles auront lieu, organisées par l’association EPPLUG "EPP" pour éleveurs de pingouins picards, en référence à la mascotte du programme libre Linux, et "LUG" pour Linux Users’ Groups. Linux est l’un des logiciels libres les plus connus, comme Open Office et Mozilla Firefox (alternative à Internet Explorer)

Trois cents conférences

La candidature picarde a été préférée à celle de Clermont-Ferrand grâce notamment à un petit plus. "L’organisation est en centre-ville, explique Arnaud Luquin, président du comité d’organisation. Les conférenciers viennent de plusieurs pays ; nous ne sommes pas loin de Londres et Bruxelles et des aéroports de Paris, Lesquin et Beauvais" Les RMLL se veulent aussi ouvertes à tous. "Ca peut être pour le badaud qui a vu les affiches ou un spécialiste venu du Japon", assure Arnaud Luquin. Pendant les cinq jours de la manifestation, ce sont 300 conférences, certaines animées par des grands noms du logiciel libre, qui sont programmées. "Humainemant, ce n’est pas possible de tout faire", plaisante Arnaud Luquin. Certains intervenants, préférant manipuler, animeront des ateliers. L’organisation souhaite délocaliser l’évènement de la faculté des sciences vers le centre-ville, et vers un public plus large. D’autres conférences, lieux d’échanges plus festifs, se dérouleront le soir. De la musique libre sera diffusée. Dix thèmes seront abordés : économie publique, entreprises, science recherche médecine système, développeur, éducation documentation traductions internationalisation, création numérique/multimédia, le libre au-delà du logiciel.

Etat d’esprit.

Des thématiques larges et diverses qui traduisent l’intérêt pour le logiciel libre manifesté par les acteurs économiques et institutionnels qui l’utilisent de plus en plus souvent. Il suffit de voir la liste des partenaires comme le conseil régional, le conseil général de la Somme, AMiens Métropole, la CCI d’Amiens ou encore le Drire pour s’en rendre compte. L’approche est différente par rapport à un logiciel sous licence payante. "Lorsqu’une entreprise utilise un logiciel libre, c’est pour de bonnes raisons" affirme Arnaud Luquin. "Au lieu d’utiliser l’argent à l’achet des licences, je vais l’utiliser pour la formation", explique Marc Leroy, vice-président de l’EPPLUG. C’est ce que les organisateurs des RMLL espèrent transmettre en juillet et faire partager l’état d’esprit des logiciels libres. "Ils passent sous licence livre, on parle alors de format libre, de réseau libre", poursuit Arnaud Luquin. C’est-à-dire que chaque utilisateur a la possibilité d’utiliser le logiciel, d’étudier son fonctionnement, de le redistribuer et de le modifier selon ses besoins et publier ses modifications. Un esprit qui séduiera les 2000 à 2500 visiteurs attendus.

Matthieu Lacour, Picardie Gazette

Dernières infos

Un succès
Les huitièmes rencontres mondiales du logiciel libre se sont terminées sur un succès impressionnant. Environ 3000 visiteurs ont en effet fait le déplacement a Amiens du 10 au 14 juillet 2007.
En attendant de connaitre le déroulement de la prochaine édition, vous pouvez consulter les videos prises (...)